safe image.php  300x168La Process Communication est un outil précieux de communication et de psychologie rapide permettant de mieux comprendre ses interlocuteurs et d’ajuster son discours en conséquence.

Véritable philosophie de communication, son principal bénéfice est avant tout de mettre un autre sens là où le comportement de l’autre avait bien souvent une signification négative.

A l’origine mise au point dans les années 1970 par Taibi Kahler pour la NASA, la Process Communication avait ainsi pour objectif de prédire et éviter les conflits entre astronautes dont les personnalités n’auraient pas été compatibles.

Par la suite, la Process Communication n’a eu de cesse d’élargir son audience, allant jusqu’à former le couple présidentiel Clinton ainsi que leurs conseillers au sein de la Maison Blanche.

Aujourd’hui, en 2012, près de 800 000 personnes dans le monde ont suivi une formation Process Communication. Les formations ou le coaching utilisant la Process Communication sont par ailleurs assurés par des professionnels ayant suivi un parcours certifiant fourni par la société Kahler en charge des droits de diffusion.

Quelques idées que vous pourrez retrouver…



Ce qu’il faut en retenir…

Les origines de la Process Communication

Dans les années 70, un psychologue américain, Taibi Kahler a l’idée d’observer de nombreuses séries d’interactions entre individus afin de voir comment et pourquoi elles bénéficient d’une issue positive générant de la motivation, ou d’une issue négative générant de la démotivation.

Il élabore alors un modèle utilisant certains concepts de l’Analyse Transactionnelle (les besoins, le scénario de vie, le triangle dramatique, les positions de vie, les drivers, etc…) et en créant d’autres.

Ce modèle, pour lequel il reçoit le prix Eric Berne en 1977 s’appelle le mini-scénario.

Taibi Kahler répond ainsi, à une remarque faite par Eric Berne quelques années auparavant : « le clinicien qui trouvera comment identifier le scénario d’un patient en une séance fera un apport capital en termes de connaissance de l’homme et de son fonctionnement psychologique ».

Taibi Kahler s’aperçoit également de l’intérêt qu’il y a à accompagner les individus en insistant sur les parties positives de leur personnalité et non seulement sur leurs problèmes.

Les 6 types de personnalité

A partir de ces travaux, Taibi Kahler fonde la Process Communication en définissant 6 types de personnalité auxquels sont attachés des caractéristiques de communication positives (aptitude à communiquer, sources de motivation, besoins psychologiques, perceptions de l’environnement, canaux de communication, style de management) :

  • Empathique
  • Travaillomane
  • Rebelle
  • Persévérant
  • Promoteur
  • Rêveur

Connaître les types de personnalité fournit ainsi 3 informations essentielles pour un individu :

  • Sa source principale de motivation
  • Son mode de communication préférentiel
  • Sa façon personnelle de générer du stress

Les sources de motivation ou « besoins psychologiques »

A chaque type de personnalité correspondent des « besoins psychologiques » spécifiques.

Or tout individu recherche, de façon systématique, la satisfaction de ces besoins: celle-ci se traduit par des micro-comportements mis en œuvre hors du champ de la conscience.

Si l’individu n’obtient pas de satisfaction positive à ses besoins, il la recherchera de façon négative, adoptant alors des comportements inefficaces, voire dommageables, dans sa vie personnelle comme professionnelle.

La satisfaction des besoins psychologiques conditionne la motivation d’un individu. Inversement, son absence est source de stress et démotivation.

Les modes de communication préférentiels

Chaque type de personnalité utilise également un mode ou canal de communication préférentiel.

Le canal de communication préférentiel représente la longueur d’onde permettant de relier de façon efficace deux interlocuteurs.

La Process Communication définit ainsi 5 canaux de communication :

  • Canal Interruptif
  • Canal Directif
  • Canal Interrogatif / Informatif
  • Canal Nourricier
  • Canal Émotif

Les connaître et savoir les utiliser permet d’assurer la qualité et l’efficacité de la communication.

La mécommunication et  les différents niveaux de stress

Le niveaux de stress se trouve habituellement lié à la qualité de la communication et à la satisfaction des besoins psychologiques d’un individu.

Taibi Kahler définit au sein de la Process Communication 3 degrés de stress négatif qui entraînant les individus dans des situations plus ou moins dommageables de mécommunication.

  • 1er degré : une prise de conscience nous permet de revenir à une énergie positive
  • 2e degré : nous activons des mécanismes d’échec sans forcément en être conscients
  • 3e degré : état de crise profonde, dépression, burn out

Répondre aux besoins psychologiques de ses interlocuteurs tout en exploitant les canaux de communication adaptés permet ainsi de leur éviter une entrée progressive dans ces niveaux de stress croissants.

Et en bonus…

En attendant un prochain article décrivant plus en détails les différents profils types, voici un petit mémo que vous pouvez d’ores et déjà imprimer et coller sur votre bureau (cliquez sur l’image pour obtenir une version en haute résolution) !

ProcessComm Personnages1

Publié par Fabrice Le 27/05/12 à 18:18

6 commentaires concernant cet article :

  1. adam dit :

    Ce dérivé de la PNL est très utile également lors des entretiens d’embauche.
    adam a Récemment publié : Calories pour maigrir : calculer les calories pour perdre du poids

  2. Patrick dit :

    J’aime beaucoup l’illustration, je sais que je suis du type 5 : promoteur dorénavant !
    Patrick a Récemment publié : Visitez brandizipromotion : des projets immobiliers en Haute Corse, pour la villégiature ou pour vivre à l’année.

  3. François dit :

    Le process de communication est un domaine vaste puisqu’il demande de comprendre son interlocuteur et de ressentir le contexte de la discussion. Le plus difficile est que chacun à sa façon de voir les choses mais je pense que le plus simple est d’aller d’abord dans l’univers de son interlocuteur avant que celui ci ne vienne dans le vôtre. Ensuite, vous pourrez exposer ce que vous souhaitez faire avec lui.
    François a Récemment publié : CoachGuitar est une app pour iPad qui vous permet d’apprendre à jouer des chansons à la guitare séche.

  4. Patricia dit :

    Et bien pour moi c’est plutôt rebelle !!! J’adore les slides avec les marionnettes, vraiment un bon choix d’illustration.
    Patricia a Récemment publié : La Prévention des risques est une obligation dans toute entreprise , ce document est appelé document unique.

  5. Amandine dit :

    Article très intéressant, je pense qu’effectivement il faut d’abord bien comprendre l’univers de notre interlocuteur avant d’entamer quoi que ce soit avec lui.
    Je suis plutôt dans la catégorie « persévérant »
    Amandine a Récemment publié : Cette page web vous permet de dénicher une maison de retraite.

  6. John dit :

    Merci pour cet article passionnant. C’est dommage que je n’aie pas trouvé la suite dans le « prochain article décrivant plus en détails les différents profils types ».

    Bonne continuation,
    John a Récemment publié : Découvrez des cadeaux de naissance créés par Madame Pop And Kids.

Posez-nous une question ou laissez un commentaire :


Afficher un lien vers mon dernier article (CommentLuv)
Notifiez-moi des commentaires à venir via email

  • RSS
  • Delicious
  • Twitter
  • Facebook
  • Linkedin
  • Google+
  • Slideshare
safe_image.php

La Process Communica

La Process Communication est un outil précieux de communication et ...

Balance-and-Tranquility

Le principe 80 / 20

Le principe de 80 / 20 est intéressant car il ...

Clapper Board

GTD en pratique : 4,

Après notre dernière chronique sur la méthode GTD, nous avions ...

agenda

Getting Things Done

Traduit en français en 2008, le best-seller de David Allen ...

tea-stain-doodle0004

La pensée visuelle

Toujours dans le registre de la pensée visuelle et avant ...